Angles morts : le comité consultatif un atout

Face aux changements incroyables de plus en plus rapides, il devient essentiel pour les entreprises d’être proactives, d’anticiper les opportunités de changement, d’identifier les « disrupteurs » potentiels, de développer un certain degré de tolérance aux risques et aux erreurs (échecs) potentielles tout en maintenant le cap sur les succès à long terme.

Partager cet article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Diriger une entreprise c’est tirer parti de toutes les opportunités qui se présentent et se prémunir contre les nombreux risques. Dans un environnement de plus en plus complexe, cet exercice s’avère difficile et surtout, sujet à des omissions quant à certains signaux qui peuvent apparaître. Ce sont des angles morts auxquels toute entreprise et ses dirigeants se voient confronter; que ce soit des opportunités qu’on n’ait pas su saisir ou des risques qu’on ait mal évalués.

Comment se protéger contre ces angles morts?

De nombreux outils sont proposés aux dirigeants, certains mieux connus que d’autres ou plus ou moins performants. Parmi ceux-ci, un d’entre eux demeure très méconnu et peu utilisé. Au Canada, seulement 6% des entreprises, de toute taille, se sont dotées d’un comité consultatif (BDC 2014).

Méconnu? Peu promu? Trop ardu à mettre en place? Trop difficile à apprivoiser?

Pourtant, 80% des dirigeants d’entreprises qui s’en sont dotés affirment, que si c’était à refaire, ils le referaient à nouveau (BDC 2014).

Le comité consultatif : atout – stratégique.

Face aux changements incroyables de plus en plus rapides, il devient essentiel pour les entreprises d’être proactives, d’anticiper les opportunités de changement, d’identifier les « disrupteurs » potentiels, de développer un certain degré de tolérance aux risques et aux erreurs (échecs) potentielles tout en maintenant le cap sur les succès à long terme.

L’adoption de plus en plus rapide de nouvelles technologies de pointe telles l’IA, le « Big Data », l’analytique, l’infonuagique, la robotisation, l’usine 4.0, de nouvelles donnes en matière de main-d’œuvre, d’acceptabilité sociale, etc.  provoquent des changements exponentiels dans l’univers des entreprises. Opportunités? Menaces? Où sont les angles morts?

 Les dirigeants sont aux prises avec la réalité ou le besoin de devoir anticiper les innovations porteuses de changements positifs pouvant propulser leur entreprise vers de nouveaux sommets ou ayant le potentiel de mettre en péril la survie de l’entreprise ou tout autre scénario entre ces deux possibilités. Un comité consultatif stratégique constitue un atout de premier plan pour assister la direction des entreprises. Comment?

Encore plus à explorer