Catégories

Le comité consultatif, un bijou qui s’adapte

Une fois que l’on connaît la puissance du comité consultatif,
nous pouvons l’utiliser de façon à attaquer des problèmes très précis ou à soutenir une démarche sur le long terme.

Le Comité consultatif : catalyseur de changement

Dans un monde changeant, un plan de 3 à 5 ans, n’est peut-être pas sain et justifié. Il est sûrement préférable de l’ajuster au contexte de chacun. En lieu et place, il pourrait être préférable de se doter d’une vision à long terme (10, 15, 20 ans) avec un plan d’action pour les six ou douze prochains mois.

Scaling-up qu’est-ce exactement

Pour amener une entreprise à $1 ou 2M, ça prend de la vision et un travail acharné. Pour la faire passer à $10M et plus, on pourrait penser qu’on n’a qu’à poursuivre sur cette même lancée. Il en est tout autre. Au premier stade, l’entrepreneur a trouvé la bonne adaptation produit-marché et démontré que le produit avait une valeur clairement établie. Il est bien reçu par les utilisateurs (nice-to-have) sans toutefois procurer l’effet de nécessité absolue (must-have). Et c’est cet effet qu’il faut créer si on veut passer d’une entreprise à succès à un leader de l’industrie. C’est l’effet « pull ».

Identifier et transcender son point d’inflexion

Dans sa conception même, le comité ne s’adresse qu’au dirigeant et à ses préoccupations. Il s’agit d’un outil stratégique mis à sa disposition et dont l’unique raison d’être est de le soutenir. Sa vie gravite autour de ses préoccupations, enjeux, défis et sa vision. C’est son origine et sa destinée.

Indépendance des membres du comité, primordial

La mise en place et la gestion d’un Comité consultatif nécessitent du temps et des efforts alors pourquoi ne pas viser plus haut pour des résultats qui autrement seraient hors d’atteinte. 

Plus que l’argent

Concevoir un comité consultatif qui sera hautement performant est un art.           Ce n’est pas la rémunération qui fera la différence, au contraire, c’est son encadrement, sa raison d’être et sa façon d’évoluer dans le temps.

Propulser son entreprise

Une fois ce cadre bien défini, il s’agit pour le dirigeant  de le communiquer, inspirer d’autres personnes et partenaires à s’associer à cette vision et ce projet ainsi que de s’entourer des bonnes personnes qui vont le porter vers sa pleine réalisation.

4 Facteurs clés de l’Avantage Familial

L’environnement est en changement constant et exige que les dirigeants d’entreprise réagissent rapidement. Une étude réalisée par la Banque Nationale du Canada (L’Avantage Familial édition 2018) permet d’identifier certains facteurs clés de succès des entreprises détenues par des familles.

Le bénéfice du comité consultatif qui peut s’avérer un piège

Une faveur, une gentillesse, le désir d’aider sont souvent à la source du conflit. Le chef ne cherche pas de la main-d’œuvre gratuite et le membre ne désire pas se remplir les poches. Mais avec le temps, la neutralité disparaît et le biais devient quasi inévitable.

Le comité consultatif, un bijou qui s’adapte

Une fois que l’on connaît la puissance du comité consultatif,
nous pouvons l’utiliser de façon à attaquer des problèmes très précis ou à soutenir une démarche sur le long terme.

Le Comité consultatif : catalyseur de changement

Dans un monde changeant, un plan de 3 à 5 ans, n’est peut-être pas sain et justifié. Il est sûrement préférable de l’ajuster au contexte de chacun. En lieu et place, il pourrait être préférable de se doter d’une vision à long terme (10, 15, 20 ans) avec un plan d’action pour les six ou douze prochains mois.

Scaling-up qu’est-ce exactement

Pour amener une entreprise à $1 ou 2M, ça prend de la vision et un travail acharné. Pour la faire passer à $10M et plus, on pourrait penser qu’on n’a qu’à poursuivre sur cette même lancée. Il en est tout autre. Au premier stade, l’entrepreneur a trouvé la bonne adaptation produit-marché et démontré que le produit avait une valeur clairement établie. Il est bien reçu par les utilisateurs (nice-to-have) sans toutefois procurer l’effet de nécessité absolue (must-have). Et c’est cet effet qu’il faut créer si on veut passer d’une entreprise à succès à un leader de l’industrie. C’est l’effet « pull ».

Identifier et transcender son point d’inflexion

Dans sa conception même, le comité ne s’adresse qu’au dirigeant et à ses préoccupations. Il s’agit d’un outil stratégique mis à sa disposition et dont l’unique raison d’être est de le soutenir. Sa vie gravite autour de ses préoccupations, enjeux, défis et sa vision. C’est son origine et sa destinée.

Indépendance des membres du comité, primordial

La mise en place et la gestion d’un Comité consultatif nécessitent du temps et des efforts alors pourquoi ne pas viser plus haut pour des résultats qui autrement seraient hors d’atteinte. 

Plus que l’argent

Concevoir un comité consultatif qui sera hautement performant est un art.           Ce n’est pas la rémunération qui fera la différence, au contraire, c’est son encadrement, sa raison d’être et sa façon d’évoluer dans le temps.

Propulser son entreprise

Une fois ce cadre bien défini, il s’agit pour le dirigeant  de le communiquer, inspirer d’autres personnes et partenaires à s’associer à cette vision et ce projet ainsi que de s’entourer des bonnes personnes qui vont le porter vers sa pleine réalisation.

4 Facteurs clés de l’Avantage Familial

L’environnement est en changement constant et exige que les dirigeants d’entreprise réagissent rapidement. Une étude réalisée par la Banque Nationale du Canada (L’Avantage Familial édition 2018) permet d’identifier certains facteurs clés de succès des entreprises détenues par des familles.

Le bénéfice du comité consultatif qui peut s’avérer un piège

Une faveur, une gentillesse, le désir d’aider sont souvent à la source du conflit. Le chef ne cherche pas de la main-d’œuvre gratuite et le membre ne désire pas se remplir les poches. Mais avec le temps, la neutralité disparaît et le biais devient quasi inévitable.