Innovation et recrutement d’employés avec des compétences prisées

Le conflit d’intérêts : une bonne gestion est un avantage stratégique. Pour être compétitifs dans l'avenir, nous allons devoir apprendre à anticiper, accueillir et à gérer les conflits d’intérêts.   Le recrutement de personnes hautement qualifiées: Oui cela ne prendre que 3 semaines pour faire venir un employé et encore moins lors qu'il s'agit d'une filiale. 

Partager cet article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Le conflit d’intérêts : une bonne gestion est un avantage stratégique.

Anne Marie Hubert, associée directrice, Québec EY, panéliste à la table ronde Compétitivité 4.0 et intelligence artificielle: Êtes-vous prêts? Anne-Marie nous rappelle que pour faire de la R & D et de l’innovation il est souhaitable d’unir ses ressources et de partager le fardeau.

L’avenir est à la concertation entre différents joueurs parfois même la compétition.  C’est un défi, car le Canadien préfère éviter le conflit d’intérêts. 

Pour être compétitifs dans l’avenir, nous allons devoir apprendre à anticiper, accueillir et à gérer les conflits d’intérêts.  

Le recrutement de personnes hautement qualifiées:

Dans le forum Innovation Productivité et Travail : les nouveaux fondements de la compétitivité des entreprises, Navdeep Singh Bains, Ministre de l’innovation, des sciences et du développement économique, faisait état de son programme «Entrée express»

C’est un processus de demande destiné aux immigrants qualifiés qui souhaitent s’établir de façon permanente au Canada et participer à l’économie du pays. Cela peut prendre aussi peu que 3 semaines à faire venir l’employé convoité et il existe un programme associé pour faire venir sa famille. 

Pourquoi est-ce que ce programme est tellement peu connu?  Jusqu’à récemment cela pouvait prendre  jusqu’à 6 mois pour faire venir un employé immigrant. Partout à travers le monde cela prend encore 6 mois et plus pour faire venir un employé d’un autre pays. 

À quelques portes dans un autre forum, « Croissance des Filiales Internationales et attraction de nouveaux investissements au Québec », nous avions le droit à de multiples témoignages au sujet du programme «Entrée Express». Oui cela ne prend que 3 semaines pour faire venir un employé et encore moins lors qu’il s’agit d’une filiale.  Des compagnies américaines s’installent au Canada pour pouvoir se doter rapidement d’employés, aux compétences critiques très courues, qui prendraient des mois pour faire rentrer dans leur filiale américaine. 

Est-ce que nous, PME québécoise, profitons pleinement de ces programmes et de nouvelles façons de faire? 

Un comité consultatif peut aider grandement à ouvrir les horizons sur de nouvelles façons de faire pour être plus compétitif, plus productif et plus rentable.

Encore plus à explorer