Le Comité consultatif : un allié stratégique pour la croissance des entreprises

En soi, la mise en place d’un Comité n’en fait pas immanquablement un tel allié. Il faut une réflexion éclairée et réaliste, un processus rigoureux et éprouvé, ainsi qu’une démarche solidement encadrée, formelle et à la fois souple pour s’adapter au contexte particulier de chaque Chef d’entreprise et de chaque entreprise.

Partager cet article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

En ce début d’année (et de nouvelle décennie), il nous apparaissait intéressant de vous faire valoir le comité consultatif comme outil stratégique de croissance pour tout type d’entreprise, peu importe sa taille.

La croissance peut se vivre (et en fait se vit) à tous les stades de développement des entreprises, de toutes les tailles et dans tout contexte. Peu importe, elle est….

En soi, la mise en place d’un Comité n’en fait pas immanquablement un tel allié. Il faut une réflexion éclairée et réaliste, un processus rigoureux et éprouvé, ainsi qu’une démarche solidement encadrée, formelle et à la fois souple pour s’adapter au contexte particulier de chaque Chef d’entreprise et de chaque entreprise.

  • Tout d’abord, il faut une vision stratégique des raisons pour lesquelles l’entrepreneur a créé son entreprise, ce qu’il veut réaliser par et avec son entreprise. C’est la base essentielle pour galvaniser l’intérêt et l’engagement des personnes recherchées et sollicitées. Ce doit être un projet emballant.
  • La sélection des membres verra à s’assurer que les personnes sollicitées correspondent à tous égards à la vision du chef d’entreprise, aux capacités de celle-ci, à combler les lacunes, à refléter la diversité des expertises tant fonctionnelles (production, ventes, marketing, logistique…) que des réalisations (entrepreneuriales ou autres).
  • Par la suite, il faut créer un arrimage harmonieux de toutes ces compétences, expertises et réalisations. Chaque personne est forte de tout le bagage qu’elle apporte. Pour que le chef d’entreprise en bénéficie au maximum, elles doivent s’harmoniser pour qu’à chaque fois qu’il y fait appel, il puisse en tirer toutes les informations nécessaires et pertinentes à sa prise de décision.
  • La contribution de chacun doit être favorisée à chaque rencontre. En raison de leur sélection pour des caractéristiques bien précises, ces personnes doivent pouvoir s’exprimer librement. Il faut que ce soit un forum d’échange structuré, animé par une volonté d’atteindre les résultats désirés par le dirigeant et que les échanges se fassent dans le respect de chaque participant et dans l’harmonie. Il faut que le chef d’entreprise trouve un plaisir lors de ces échanges et qu’il se prépare et s’ouvre en conséquence.
  • Pour que le chef d’entreprise et toute son organisation en bénéficient pleinement, l’implication des responsables, des unités de l’entreprise est importante. Ils devraient être appelés à rencontrer, au moment approprié, les membres du comité pour présenter leurs unités et enrichir les échanges; tout en s’enrichissant également.
  • Les travaux devraient déboucher sur des actions concrètes qui pourront alimenter les stratégies et plans d’actions de l’entreprise et ensuite, faire l’objet de suivi en comité.
  • Enfin, il faut prévoir, au-delà des suivis, des mécanismes d’ajustements afin que les actions et stratégies se renouvellent et demeurent toujours actuelles et évolutives. C’est ce qui permet de bien asseoir la croissance de l’entreprise.

 

Comment se porte votre Comité consultatif?

Nous aimerions entendre vos commentaires, suggestions, expériences, vos succès, erreurs, vos craintes et appréhensions. Nous les partagerons avec les lecteurs de cette publication et nous pourrons les commenter avec eux.

Encore plus à explorer