Les experts des comités consultatifs®

Experts du comité consultatif®

450-238-1004

Experts du comité consultatif®

450-238-1004

Siéger au sein d’un Comité consultatif : privilège.

L’essence même d’un comité consultatif est sa nature stratégique, reposant de ce fait sur un échange ouvert et transparent d’informations. Sa performance et son efficacité reposent sur ce libre échange d’informations et de discussions.

Siéger au sein d’un comité consultatif constitue un grand privilège. Pour l’entrepreneur, il s’agit d’une très grande marque de confiance. Il s’engage à partager avec un groupe restreint de personnes ses visions, motivations, craintes, appréhensions et informations de nature stratégique quant à son entreprise ; en contrepartie d’échanges pouvant lui permettre d’atteindre ses objectifs.

Pour la personne invitée au sein de ce groupe sélect, il lui faudra mériter et maintenir cette grande marque de confiance. En conséquent, elle devra faire preuve de discernement, loyauté et de  sens éthique.

L’essence même d’un comité consultatif est sa nature stratégique, reposant de ce fait sur un échange ouvert et transparent d’informations. Sa performance et son efficacité reposent sur ce libre échange d’informations et de discussions.

Au cœur de ces marques de reconnaissance se retrouvent la divulgation, l’utilisation et l’appropriation de l’information. Il importe de s’assurer que cette dernière ne puisse servir qu’à l’avancement des travaux du comité, au-delà de tout intérêt personnel. La ligne de démarcation est souvent tenue entre ce qui constitue un usage approprié ou non.

Bien qu’un bon encadrement de la mise en place, de la gestion et du suivi du comité puisse offrir certains remparts, ils ne peuvent à eux seuls en garantir l’absence. Toute personne participant aux débats du comité doit également être empreinte d’un grand sens d’éthique.

Voyons certaines situations qui pourraient notamment porter flanc à une interprétation ou perception de manquement à l’éthique ou de conflit d’intérêts.

Que vous soyez l’entrepreneur, la personne responsable du comité, la personne visée ou un membre du comité, comment réagiriez-vous ?

 Des échanges se tiennent ou sont retenus comme intéressants pour l’entreprise et correspondent à nos compétences ou connaissances

1. Des stratégies commerciales sont explorées, connaissant certaines parties intéressées on prend sur soi de les informer de cette opportunité:

  • on les incite à se positionner… et leur fournit toute information pertinente dont on dispose.
  • on associe à ces efforts un profit personnel ; soit monétaire, un échange de faveur, une considération autre, …

2. La croissance future repose sur une transaction de fusion et acquisition, ces mêmes situations se produisent:

3. Au sortir de la rencontre, face aux mêmes situations présentées ci-dessus, on prend sur soi de solliciter des intérêts auprès de certaines parties et de les approcher ; qu’elles soient identifiées ou non lors de la rencontre:

  • suite aux démarches on fait la promotion auprès de l’entrepreneur.
  • suite aux démarches on fait la promotion auprès du comité (ou certains membres).
  • on fait la promotion lorsque la partie dépose sa proposition et que les discussions se tiennent.
  • on se place en situation ou on utilise sa position pour demander une faveur en échange de notre soutien à une proposition.

4. Considérant nos compétences et connaissances, on offre nos services à l’entrepreneur en échange de consultation, d’emploi, etc.

Vous êtes sûrement à même de constater que ces situations ou d’autres de quelque nature que ce soit peuvent porter flanc à des interprétations ou perceptions de manquement à l’éthique ou de conflit d’intérêts. Les éviter est une tâche quasi-impossible. Cependant, la mise en place de règles et de procédures ainsi qu’une vigilance constante, bien que sommaires, peuvent atténuer le risque qu’elles se produisent. De les constater et d’y apporter une attention immédiate et adéquate seront gages d’un comité performant et stratégique.

Partager cet article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Encore plus à explorer

Are your ready to reap the benefits of an Advisory Board?


Êtes vous prêts à bénéficier d’un comité consultatif?