Les experts des comités consultatifs®

Experts du comité consultatif®

450-238-1004

Experts du comité consultatif®

450-238-1004

Un Comité consultatif performant : support au développement de l’organisation

Le passage à une prochaine phase de croissance pose souvent beaucoup de questionnement et d’appréhensions pour son PDG. Est-ce que l’équipe de direction est en mesure soutenir une autre période de turbulence – toute croissance entraîne certaines perturbations ? Sera-t-elle à la hauteur ? Disposons-nous des compétences requises pour cette prochaine étape ? Les visions des membres de l’équipe sont elles toujours arrimées, l’enthousiasme présent et la santé organisationnelle en mesure d’aborder les prochains défis ?

En ce début de nouvelle année, permettez-nous un léger retour en arrière et une perspective plus stimulante pour aborder un thème qui nous rallie tou(te)s. La croissance.

Pour qui a suivi l’actualité économique ces dernières années, le Québec est décrit comme pépinière de PME, selon de nombreux experts ; mais peu performant pour les propulser aux étapes de moyennes et grandes entreprises.

Beaucoup de dirigeants dont l’organisation a connu une forte croissance sentent leur organisation épuisée ou à court de compétences pour l’amener encore plus loin. Limite organisationnelle ou limite émotive ?

Le passage à une prochaine phase de croissance pose souvent beaucoup de questionnement et d’appréhensions pour son PDG. Est-ce que l’équipe de direction est en mesure soutenir une autre période de turbulence – toute croissance entraîne certaines perturbations ? Sera-t-elle à la hauteur ? Disposons-nous des compétences requises pour cette prochaine étape ? Les visions des membres de l’équipe sont elles toujours arrimées, l’enthousiasme présent et la santé organisationnelle en mesure d’aborder les prochains défis ?

Que de questions pour un PDG dans une telle situation et souvent isolé pour donner l’erre d’aller nécessaire à son entreprise.

Dans un tel contexte, un CC performant saura contribuer à soutenir le PDG et à l’épauler à chaque étape. Il lui permet de prendre un recul et d’obtenir un éclairage différent quant à l’ensemble de ses craintes, appréhensions et questionnements. Bien sûr, il n’offrira pas toutes les réponses, mais assurément les bonnes pistes pour le guider.

Au-delà de ses conseils, et son partage d’expérience, le CC pourra offrir un forum pour mesurer l’arrimage des visions des membres de l’équipe, leur enthousiasme et leurs capacités à relever les défis de cette croissance. Comment ? Plusieurs possibilités s’offrent.

Une façon toute simple serait d’ouvrir une portion des séances du Comité à des échanges et présentations avec des cadres et employés. Ces derniers pourraient être appelés à venir discuter de points précis découlant de leur expertise ; de projets particuliers, leur mise à terme, les budgets requis ; à partager leur perception quant aux défis et  la façon de les aborder ; les stratégies à favoriser et les actions nécessaires. Pour qu’une telle approche connaisse du succès, il faut établir clairement les objectifs qui sont recherchés et accepter les limites (ou règles) du Comité. Certaines mises en garde s’imposent.

Très sommairement, le Comité n’est pas une instance décisionnelle ni de gestion de l’entreprise, encore moins un forum  pour débattre des décisions prises par la direction. Le PDG pourrait être réticent à voir certaines décisions ou actions remises en cause ou les employés réticents à exprimer franchement leur opinion.  Les attentes doivent être claires. Son rôle est de bien comprendre l’environnement dans lequel évolue le PDG , le soutenir et l’éclairer dans sa prise de décision.

Pour être efficace, chaque participant au Comité doit avoir une vision globale et synoptique de l’entreprise et de ses enjeux. Un CC performant est très au fait des défis auxquels elle et son PDG font face.  D’ailleurs le Cercle GDP, dès l’amorce de son intervention pour la mise en place du Comité, reconnait cette nécessité et offre une occasion unique de sensibiliser et d’instruire tous les candidats sollicités. La formation et la communication sont déjà enclenchées ; permettant des échanges fructueux dès la première rencontre. Cette base acquise, le PDG saura trouver l’appui pour soutenir sa réflexion et ses actions.

Sommes-nous sur la même longueur d’onde ? La vision est-elle partagée ? L’organisation est-elle prête et peut-elle suivre la cadence ? Manque-t-on d’expertise ? Des changements doivent-ils être apportés ? La stratégie doit-elle être ajustée ?

Voilà le type d’intervention et de soutien que doit offrir un CC performant. Les réponses à toutes ces interrogations ? Surement pas. Mais des perspectives éclairantes, des pistes de solutions et un support inconditionnel à relever ces défis et guider le PDG vers la réussite ; OUI certainement.

Le PDG doit trouver ses propres réponses, mettre en œuvre son plan d’action et se doter des ressources requises.

Le Comité doit l’appuyer et lui offrir le recul nécessaire pour bien mesurer l’ampleur de son défi et les meilleures pistes pour le relever avec succès. Il pourrait également l’assister pour l’évaluation des ressources requises, disponibles et identifier les lacunes à combler. C’est ce qui permet à l’organisation de se développer et de poursuivre sa croissance à la grandeur de la vision de son PDG.

Partager cet article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Encore plus à explorer

Are your ready to reap the benefits of an Advisory Board?


Êtes vous prêts à bénéficier d’un comité consultatif?