Les experts des comités consultatifs®

Experts du comité consultatif®

450-238-1004

Experts du comité consultatif®

450-238-1004

L’ensemble: Plus que la somme des parties

Pour qu’un comité consultatif soit performant, chacun doit contribuer de ses connaissances, ses expertises et compétences. Les individus sont d’abord choisis sur cette base. Pour rendre justice à ces caractéristiques, l’entrepreneur et l’entreprise doivent offrir un défi stimulant tant au niveau de la vision, du plan de déploiement, de la capacité à exécuter, de leur engagement et de l’apport prioritaire et stratégique de leur comité consultatif. Nul ne veut perdre son temps et sa réputation.

Les individus constituent la richesse du comité consultatif. Pour un entrepreneur ou un dirigeant d’entreprise, constituer un comité doit prendre en compte des considérations importantes et de nombreuses embûches potentielles. Parmi celles-ci, le choix des personnes et leur intégration revêtent un caractère des plus stratégiques. Dans le processus de mise en œuvre, cette étape représente souvent l’investissement qui accapare le plus de temps et d’engagement. Or, d’avoir été choisi mérite qu’on reconnaisse cet effort et que les membres à leur tour s’investissent par la contribution de leur apport propre, mais aussi à la dynamique du groupe ; l’ensemble.


Pour qu’un comité consultatif soit performant, chacun doit contribuer de ses connaissances, ses expertises et compétences. Les individus sont d’abord choisis sur cette base. Pour rendre justice à ces caractéristiques, l’entrepreneur et l’entreprise doivent offrir un défi stimulant tant au niveau de la vision, du plan de déploiement, de la capacité à exécuter, de leur engagement et de l’apport prioritaire et stratégique de leur comité consultatif. Nul ne veut perdre son temps et sa réputation.


Pour sa part, le membre du comité doit également démontrer un engagement inconditionnel à sa participation volontaire au comité tant comme individu, mais également comme membre à part entière pour faciliter et assurer le fonctionnement harmonieux du comité. Ce qui exige sa meilleure contribution individuelle et à l’unité du groupe. La somme supérieure à chaque partie.

L’INDIVIDU:
Pour qu’un ensemble puisse atteindre son plein potentiel, il importe que chacun contribue à sa pleine mesure. La sélection initiale ayant été faite sur la base des caractéristiques individuelles de chacun ; ses connaissances, expériences et expertises relativement à ce que l’entrepreneur propose comme défi, il en va de leur partage. Les échanges doivent permettre de l’exprimer et de s’assurer de leur respect. Chacun pour sa part se doit d’y contribuer. L’individu est au centre des échanges.

Nous vous présentons quelques considérations pouvant encadrer l’apport de chaque personne:

  • Engagement. L’individu doit s’engager à relever le défi proposé, à faire valoir les caractéristiques pour lesquelles il a été sélectionné, les mettre en valeur et en perspectives avec celles de tous les autres membres. Il s’engage à conseiller judicieusement, en dehors de tout intérêt individuel, l’entrepreneur et à faire en sorte que le comité puisse fonctionner de façon transparente, harmonieuse et respectueuse. Pour ce, il doit démontrer une grande ouverture et une reconnaissance de ses limites.

 

  • Contribution. La qualité des conseils et de l’encadrement pour l’entrepreneur reposent sur la contribution escomptée de chacun. Comme un comité stratégique performant repose sur la diversité, chaque contribution lui est nécessaire. Il en va de même de la dynamique du comité et de la valeur de l’ensemble.

 

  • Respect. Il peut être tentant dans la mise en valeur et en perspectives des attributs individuels, de vouloir faire valoir les siens. Le comité n’est pas un forum pour se faire valoir, mais bien un forum de partager avec les autres. Le respect des contributions individuelles respectives, de leurs opinions et propos ainsi que des individus doivent guider les échanges.

 

  • Intérêt de l’ensemble. Bien que notre contribution ait une valeur importante et significative, celle des autres en revêt également. Les échanges devraient faire en sorte que les enjeux pour l’entrepreneur puissent bénéficier des lumières propres à chacun, mais au bout du compte il doit pouvoir compter sur une position d’ensemble, lui permettant de guider ses actions et de pouvoir faire rapport de celles-ci.

 

  • Porter le bon chapeau. Il revient à chacun de s’assurer que dans le respect de l’entrepreneur et de tous les autres membres, ses opinions et interventions s’adressent aux enjeux et ne servent pas à promouvoir certains intérêts personnels ou corporatifs au détriment du bien de l’ensemble.

L’ENSEMBLE
La force d’un comité trouve son essence dans la dynamique de l’ensemble de ses membres. Plus grande est sa cohésion plus grande sa contribution au bénéfice de l’entrepreneur et de son entreprise. Bien que la dynamique soit largement tributaire de la façon dont l’entrepreneur s’acquitte de ses responsabilités, il ne soustrait pas ou ne minimise pas ce que l’individu doit y apporter.

  • Respect. L’apport de chaque membre et la qualité des échanges sont à la base de la performance du comité. Pour que ce soit fait de façon transparente et harmonieuse, il importe que chacun se sente respecté tant dans sa contribution que dans sa personne. Il revient à chacun de s’en assurer au bénéfice de l’ensemble.

 

  • Transparence. Sans transparence, pas de contribution honnête. La transparence assure que tous les enjeux et intérêts se jouent à cartes levées. Il en va du climat de confiance. Encore une fois, la qualité des interventions du comité et de chacun de ses membres doit se faire sur la base du respect de principes. La transparence est au cœur de cette réalité. Il revient à chacun de la respecter au plus grand bénéfice de l’ensemble.

 

  • Dynamique. La dynamique est un reflet concret de la force de l’ensemble. Un tel climat facilite et assure des échanges constructifs où chaque membre voit sa contribution valorisée.

 

  • Logistique. Bien que le ton logistique soit donné par la façon dont l’entrepreneur s’acquitte de la préparation, la conduite et le suivi des réunions et différentes interventions ; il revient à chaque membre d’assurer sa préparation et également sa rétroaction. Au-delà d’une contribution identifiable, la façon de s’acquitter de son apport est tout aussi importante.

 

  • Continuité ou retrait. Siéger à un comité est fonction de plusieurs critères. Comme l’organisation évolue au fil des événements et des contributions du comité, les exigences sont appelées à évoluer. Ce qui est pertinent aujourd’hui peut l’être moins.

Il revient à chacun de mesurer sa pertinence. Ce peut être une question d’inadéquation quant aux termes initiaux, quant à l’évolution, quant à la dynamique ou tout autre. Une fois un tel constat fait il importe de prendre les décisions appropriées.  (NH)

Partager cet article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Encore plus à explorer

Are your ready to reap the benefits of an Advisory Board?


Êtes vous prêts à bénéficier d’un comité consultatif?