Catégories

Préparez vous à bénéficier pleinement de votre comité consultatif

Un chef d’entreprise peut avoir un comité et en être satisfait, cela ne veut pas dire qu’il en retire tout ce que les membres sont prêts à offrir. Depuis plus de dix ans, nous avons vu nos clients évoluer avec leurs comités.  Tous, malgré leurs réserves initiales, se sont prêtés à l’exercice et ont atteint de nouveaux sommets. 

Le « Onboarding » un outil qui s’adapte au changement

Les changements vécus dans nos PME sont tellement importants que beaucoup craignent pour leurs emplois. Ceux qui n’ont pas perdu leurs conditions d’emploi ne sont pas certains de pouvoir garder leurs postes actuels ou de voir leurs fonctions complètement se transformer. La perte de repères crée un vide qui affecte la satisfaction d’emploi.

Naviguer le changement et grandir – 5 leçons

Cependant, certains partages peuvent alimenter la suite des choses. Les dirigeants d’entreprise devront revoir leur façon d’être et de diriger.
En ce début de nouvelle année, nous avons cru bon vous en faire partager un. Il s’attarde au leadership. Son auteur, Patrick Naud, chef du studio Square Enix Montréal, présente les stratégies de leadership qui lui ont permis de passer à travers 2020 avec succès.
Il les identifie sous forme de cinq leçons :

3 caractéristiques incontournables du comité consultatif prêt pour une crise

À la base, un comité consultatif doit être conçu pour soutenir le chef de PME à maintenir sa vision stratégique. Par le fait même, le comité consultatif aide à structurer une PME pour qu’elle puisse atteindre de nouveaux sommets.
Pendant la Covid ou tout autre crise, il peut jouer un rôle encore plus important pourvu qu’il ait quelques caractéristiques précises.

Rebondir ou se réinventer ?

Le Larousse définit le verbe réinventer comme « Donner une nouvelle dimension à quelque chose qui existe déjà, le découvrir de nouveau ». Est-ce nouveau pour un chef d’entreprise en 2020 que de se réinventer ? Non.

Que rechercher dans un membre de comité consultatif

Le membre idéal pour votre comité « trippe » sur votre entreprise, votre volonté d’innover ou tout autre élément qui vous distingue. Le comité lui offre l’opportunité d’élargir son réseau, et d’établir sa crédibilité à l’extérieur de son emploi. Il s’attend à une rémunération symbolique, car il ne faut pas se le cacher l’apport d’un comité est d’une richesse inestimable. Un bon membre de comité sait qu’ensemble nous allons plus loin.

Un soutien stratégique aux entrepreneurs et leur entreprise

Aujourd’hui, au cœur ou au sortir (dépendamment de notre jovialisme) d’une crise planétaire, le soutien aux entreprises revient au cœur de nos préoccupations et est appelé à s’adapter à de nouvelles réalités.

Le comité consultatif, à titre de soutien stratégique pour les dirigeants d’entreprises, n’échappe pas à celles-ci, il s’y situe bien au cœur.

4 raisons d’adopter un comité consultatif

Passer au-delà des 20M$ dépend d’une multitude d’éléments. Tellement, que de nombreux chefs d’entreprise, qui ont le plaisir et la satisfaction de voir leurs entreprises manufacturières franchir les 20M$ puis les 50M$ et le 100M$ ne peuvent plus envisager de travailler sans comité consultatif.

Préparez vous à bénéficier pleinement de votre comité consultatif

Un chef d’entreprise peut avoir un comité et en être satisfait, cela ne veut pas dire qu’il en retire tout ce que les membres sont prêts à offrir. Depuis plus de dix ans, nous avons vu nos clients évoluer avec leurs comités.  Tous, malgré leurs réserves initiales, se sont prêtés à l’exercice et ont atteint de nouveaux sommets. 

Le « Onboarding » un outil qui s’adapte au changement

Les changements vécus dans nos PME sont tellement importants que beaucoup craignent pour leurs emplois. Ceux qui n’ont pas perdu leurs conditions d’emploi ne sont pas certains de pouvoir garder leurs postes actuels ou de voir leurs fonctions complètement se transformer. La perte de repères crée un vide qui affecte la satisfaction d’emploi.

Naviguer le changement et grandir – 5 leçons

Cependant, certains partages peuvent alimenter la suite des choses. Les dirigeants d’entreprise devront revoir leur façon d’être et de diriger.
En ce début de nouvelle année, nous avons cru bon vous en faire partager un. Il s’attarde au leadership. Son auteur, Patrick Naud, chef du studio Square Enix Montréal, présente les stratégies de leadership qui lui ont permis de passer à travers 2020 avec succès.
Il les identifie sous forme de cinq leçons :

3 caractéristiques incontournables du comité consultatif prêt pour une crise

À la base, un comité consultatif doit être conçu pour soutenir le chef de PME à maintenir sa vision stratégique. Par le fait même, le comité consultatif aide à structurer une PME pour qu’elle puisse atteindre de nouveaux sommets.
Pendant la Covid ou tout autre crise, il peut jouer un rôle encore plus important pourvu qu’il ait quelques caractéristiques précises.

Rebondir ou se réinventer ?

Le Larousse définit le verbe réinventer comme « Donner une nouvelle dimension à quelque chose qui existe déjà, le découvrir de nouveau ». Est-ce nouveau pour un chef d’entreprise en 2020 que de se réinventer ? Non.

Que rechercher dans un membre de comité consultatif

Le membre idéal pour votre comité « trippe » sur votre entreprise, votre volonté d’innover ou tout autre élément qui vous distingue. Le comité lui offre l’opportunité d’élargir son réseau, et d’établir sa crédibilité à l’extérieur de son emploi. Il s’attend à une rémunération symbolique, car il ne faut pas se le cacher l’apport d’un comité est d’une richesse inestimable. Un bon membre de comité sait qu’ensemble nous allons plus loin.

Un soutien stratégique aux entrepreneurs et leur entreprise

Aujourd’hui, au cœur ou au sortir (dépendamment de notre jovialisme) d’une crise planétaire, le soutien aux entreprises revient au cœur de nos préoccupations et est appelé à s’adapter à de nouvelles réalités.

Le comité consultatif, à titre de soutien stratégique pour les dirigeants d’entreprises, n’échappe pas à celles-ci, il s’y situe bien au cœur.

4 raisons d’adopter un comité consultatif

Passer au-delà des 20M$ dépend d’une multitude d’éléments. Tellement, que de nombreux chefs d’entreprise, qui ont le plaisir et la satisfaction de voir leurs entreprises manufacturières franchir les 20M$ puis les 50M$ et le 100M$ ne peuvent plus envisager de travailler sans comité consultatif.