Les experts des comités consultatifs®

Experts du comité consultatif®

450-238-1004

Experts du comité consultatif®

450-238-1004

Son comité consultatif apporte un regard neuf à Gilles Beauchamp

« Ça te donne une petite tape dans le dos, ça permet t’apaiser tes craintes. Jusqu’à présent, raconte Gilles Beauchamp, on ne m’a jamais envoyé dans le champ, parce qu’il n’y a pas d’egotrip dans le groupe. Les gens veulent ta réussite, mais ce n’est pas eux qui veulent faire l’acquisition que tu planifies. Ils ne font que t’aider à prendre les décisions. C’est parfait. »

« Nous avons des comités de direction, mais nous avons souvent une même vision, note Gilles Beauchamp, président de SIR Solutions. Les discussions deviennent rapidement consensuelles, parce que nous évitons les débats ou parce que nous n’avons pas de regard externe. »

L’entreprise qu’il a fondée, il y a 25 ans, offre des systèmes de points de vente dans les commerces de détail partout au pays. Réputée pour son expertise dans l’alimentation, elle compte actuellement plus de 4000 installations au Québec et ailleurs au Canada.

Pour poursuivre sa croissance et relever des défis comme celui de la rareté de la main-d’œuvre, Gilles Beauchamp peut compter sur son équipe de direction, mais ce n’est plus suffisant. C’est pourquoi il a fait appel au Cercle GDP, afin de créer un comité consultatif.

Un comité où l’on pose les bonnes questions

Un comité consultatif est constitué d’entrepreneurs et de dirigeants expérimentés, triés sur le volet pour appuyer les efforts de l’entreprise en fonction de ses besoins et de sa stratégie. Contrairement à un conseil d’administration, le comité consultatif n’a pas de pouvoir décisionnel. Son objectif : soutenir l’entrepreneur ou le dirigeant en lui fournissant l’expertise externe dont il a besoin. Ce groupe lui fournit aussi les encouragements requis pour éviter les écueils et ne pas le laisser seul à la barre de son navire.

« Les gens qui participent au comité le font sans prétention, pour t’aider. Ils ne te disent pas toujours ce que tu veux entendre, souligne M. Beauchamp. Et ils ne se gêneront pas pour dire que tu ne fais pas la bonne chose. Ils vont être plus pratico-pratiques que ton comité de direction, où chacun peut éviter de poser des gestes qui nuiront à un autre. »

En confiance

Les gens qui composent le comité proviennent de milieux différents et ils ont des expériences diverses, que ce soit dans la haute direction d’une entreprise ou comme entrepreneur. « Ces gens-là ont été confrontés à toutes sortes de problèmes et c’est cette expérience-là qu’ils t’apportent. »

« En commençant la mise en place du comité, j’avais peur de ne pas être à la hauteur, ajoute l’entrepreneur. J’avais des devoirs à faire et les membres du comité avaient beaucoup d’expérience dans de grandes entreprises, notamment.

« Mais jamais je ne me suis senti regarder de haut, même si je suis un entrepreneur comme bien d’autres. Les gens du comité m’ont mis en confiance et l’animatrice du Cercle GDP m’aidait à préparer la prochaine rencontre. »

Ce qu’il faut retenir, dit Gilles Beauchamp, c’est que « les participants au comité veulent que tu réussisses et que tu avances. Chacun a sa valeur, parce que sa contribution est différente. Il y a de beaux débats pour enrichir la vision de l’autre et trouver des solutions ».

L’appui du Cercle GDP

Avec le temps, il est possible de modifier la composition du comité, par exemple si l’expertise de certains n’est plus requise ou si, simplement, il serait utile de rafraîchir le regard du comité.

Le cercle GDP aide les entrepreneurs à obtenir le succès escompté avec leur comité consultatif. Il sélectionne les membres et suggère des changements au sein du comité, quand les interventions de l’un ou l’autre deviennent moins pertinentes ou que leur expertise n’est plus aussi pertinente.

« Avoir un comité consultatif, ça apporte de la confiance au président, en validant sa direction, rapporte M. Beauchamp. Lorsque tu veux prendre une direction, tu es souvent tout seul à la tête de ton entreprise, avec tes adjoints qui disent comme toi. Les gens du comité consultatif viennent te donner un coup de pouce et t’aider à t’aligner correctement si tu n’es pas tout à faire dans la bonne direction.

« Ça te donne une petite tape dans le dos, ça permet t’apaiser tes craintes. Jusqu’à présent, raconte Gilles Beauchamp, on ne m’a jamais envoyé dans le champ, parce qu’il n’y a pas d’egotrip dans le groupe. Les gens veulent ta réussite, mais ce n’est pas eux qui veulent faire l’acquisition que tu planifies. Ils ne font que t’aider à prendre les décisions. C’est parfait. »

Partager cet article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Encore plus à explorer

Are your ready to reap the benefits of an Advisory Board?


Êtes vous prêts à bénéficier d’un comité consultatif?