Les experts des comités consultatifs®

Experts du comité consultatif®

450-238-1004

Experts du comité consultatif®

450-238-1004

Une entrevue : une responsabilité partagée

La personne désirant siéger au sein d’un comité consultatif devrait être consciente que le chef d’entreprise ne recrute pas un membre de comité tous les jours.  Elle est toute aussi responsable que le chef d’entreprise de la productivité de l’entrevue.

La personne désirant siéger au sein d’un comité consultatif devrait être consciente que le chef d’entreprise ne recrute pas un membre de comité tous les jours.  Elle est toute aussi responsable que le chef d’entreprise de la productivité de l’entrevue.

Dans une grande PME, l’entrepreneur  aura eu l’occasion d’embaucher des cadres supérieurs et parfois ces entrevues ont des similarités à l’entretien avec  un membre potentiel de comité consultatif.  Cependant, une entrevue pour un poste à un comité consultatif est plus informelle; elle est différente de celle pour un poste interne. 

Au Cercle nous l’appelons une «rencontre exploratoire», un échange entre pairs.  Un tel échange peut facilement déraper, surtout si aucune des deux parties n’a l’habitude de réaliser des entrevues.

Généralement, un chef d’entreprise aime parler de son entreprise et partager sa passion c’est une personne d’action qui cherche des solutions et veut aller de l’avant.  Ainsi lors d’une rencontre exploratoire, le chef d’entreprise n’ira pas toujours chercher le potentiel de la personne en face de lui. Ce sera alors au candidat de s’assurer que la rencontre exploratoire soit productive et couvre bien tous les points.  

Le but de la rencontre est d’explorer comment le candidat et le comité consultatif pourront aider l’entrepreneur à atteindre ses objectifs, et  aussi pour voir s’il existe une chimie potentielle. Une rencontre dure entre 45 minutes pour les personnes les plus efficaces  et peut durer jusqu’à 2h00 pour les personnes plus sociales.

Nous vous proposons une révision des étapes d’une rencontre, pour suggérer comment le candidat peut rendre la rencontre plus enrichissante.  

Une bonne rencontre contient :

  1. L’introduction
  2. La révision des compétences et de l’expérience du candidat
  3. Une description de l’entreprise
  4. La raison d’être du comité
  5. L’apport du candidat

S’il n’y a pas d’introduction ou si elle est incomplète le candidat a déjà une indication qu’il sera peut-être nécessaire de rediriger la conversation vers ce que le candidat peut contribuer au comité et au bon fonctionnement de celui-ci.

Comment faire pour ne pas froisser l’entrepreneur?  Voici quelques astuces :

Stade de l’introduction :

  1. Demander simplement combien de temps la rencontre devrait durer.
  2. Indiquez que vous avez un rendez-vous dans  2  heures  que vous pouvez remettre au besoin, et que vous pouvez faire les arrangements requis. Si vous désirez rester, il suffira de vérifier vos messages.

En connaissant la durée prévue, le candidat saura alors quand il devra revenir avec les points clés. 

Révision des compétences du candidat :

Le chef d’entreprise aura lu le CV et aura tiré ses conclusions. Il aura quelques questions tout au plus.  Il reviendra au candidat de revenir sur son parcours en tenant compte qu’il sera plus stratégique de revenir avec les compétences pertinentes et des exemples de réalisations probantes plus tard dans le processus. 

Présentation  de l’entreprise

Ne vous gênez pas, posez des questions.  Les candidats qui ne posent pas assez de questions sont perçus comme n’étant pas intéressés.  Un bon membre de comité aura une grande maitrise de certains aspects de l’entreprise et c’est surtout sur ceci qu’il doit poser des questions.  Les bonnes questions lui permettront d’apprendre plusieurs choses au sujet de l’entrepreneur, entre autres :

  • Comment prend-il ses décisions
  • Est-ce qu’il délègue
  • Fait-il affaire avec des consultants
  • Est-il opportuniste
  • A-t-il une ouverture d’esprit
  • Est-il conscient de ses forces et de ses faiblesses
  • Est-il conscient du chemin à faire pour atteindre ses objectifs

Raison d’être du comité

Si l’entrepreneur ne l’avance pas, ce sera au candidat de demander pourquoi l’entrepreneur désire avoir un comité.  

  • Quelles sont ses attentes
  • Quelle sera la fréquence les réunions
  • Combien de membres
  • Quels sujets seront à l’ordre du jour
  • Qui facilitera les réunions
  • Qui fera les comptes rendus

Un entrepreneur qui contrôle complètement tous les aspects des réunions du  comité aura parfois des difficultés à en profiter pleinement. 

L’apport du candidat

Le scénario idéal pour le candidat est de prendre la parole vers la fin de la rencontre pour résumer sa compréhension des besoins de l’entrepreneur.  Si l’entrepreneur ne lui a pas posé de questions pointues en début de rencontre le candidat a le bon rôle de mettre de l’avant juste les items qui intéressent l’entrepreneur.  Même si cette section a était couverte, le candidat peut revenir sur ce que son apport peut représenter pour le chef d’entreprise.

N’oubliez pas que vous possédez des attributs au-delà de vos  compétences, vous avez certainement au moins une de ces perspectives à offrir:

  • marché cible, utilisateur, référencement
  • fournisseur
  • compétition directe,  indirecte, à venir
  • alliances stratégiques (technologies connexes, regroupement d’achats, d’offre de services)
  • compagnie en cible d’acquisition, comment se protéger, en tirer le maximum,
  • chef d’entreprise ayant relevé les mêmes défis
  • gestion des impacts globaux de l’intégration de systèmes et processus permettant une croissance moins risquée
  • transformation d’une faiblesse en force  

Le chef d’entreprise se dote d’un comité consultatif pour aider à le guider. Pourquoi ne pas commencer dès la rencontre exploratoire? 

Partager cet article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Encore plus à explorer

Are your ready to reap the benefits of an Advisory Board?


Êtes vous prêts à bénéficier d’un comité consultatif?